Quel rôle pour l'analogie ? | Visions du monde | Forum

Bienvenue sur le forum du Club de Réflexion !

Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_TopicIcon
Quel rôle pour l'analogie ?
27 avril 2016
22:28
Avatar
Vincent
Illhaeusern
Admin
Forum Posts: 167
Member Since:
19 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Cela fait un petit bout de temps maintenant que je considère travailler à une suite de l'article sur le dépassement de l'individu, qui concrètement utilise des concepts et des faits de biologie pour en tirer une philosophie plus générale. Mais je suis encore et toujours dans l'hésitation, et même en réalité je pense modifier celui déjà publié, parce que l'analogie entre ces deux domaines -la biologie théorique et un système de pensée pratique- m'effraie quelque peu... Est-il juste de s'inspirer de concepts pour en créer d'autres dans un champs tout autre ?

Je dois avouer avoir une grande admiration pour Stephen Jay Gould, un paléontologiste et évolutionniste qui maniait à la perfection l'alliance science/littérature, il a utilisé nombre de métaphores d'anthologie dans des papiers scientifiques d'envergure, et était assez connu pour son usage de la langue ; et c'est en effet toujours passionnant de le lire. Dans un article sur sa théorie des équilibres ponctués, il écrit (aucun rapport soit dit en passant) :

"No strategy is as slippery and dangerous as analogy. (It may also be true that none is more rewarding; Darwin, after all, constructed the theory of natural selection as an analog to artificial selection by breeders.) Many phenomena at one level have no legitimate correspondent at another; in these respects, the levels are fundamentally different." [...] We believe, however, that the insight far outweighs the danger; the analogy is, at least, a most fertile field for speculation, ten percent of which might be fruitful."

Et je crois qu'au fond, cela soulève également la question de l'univers fractal : les niveaux sont différents ? Dans ce cas ce beau concept de fractalité est plus fragile qu'il est attirant. Une analogie n'est vrai que si, effectivement, chaque niveau est semblable et tout se connecte... Mais après tout, elle est aussi le terreau duquel des concepts intrinsèquement différents peuvent être découverts et développés, grâce à leur apparence analogue.

13 mai 2016
19:39
Avatar
Alexandre
Kaysersberg
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 166
Member Since:
29 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Oyé camarade ! Courage ! On n'abandonne pas l'Analogie comme ça !

Blague à part, je suis aussi très adepte de l'analogie, c'est pour moi une pièce irremplaçable de la créativité.

Est-il juste de s'inspirer de concepts pour en créer d'autres dans un champs tout autre ?

Je pense qu'il n'y a ni justice, ni justesse quand il s'agit de s'inspirer et de créer.

Malgré le déni qu'elle rencontre dans "l'esprit scientifique", elle est quand même puissante, pour ne pas dire essentielle, même dans un langage formel comme les mathématiques : qui saurait expliquer ce qu'est le courant, la tension et toutes ces choses des circuits électriques ? Celui qui a su faire l'analogie avec l'eau d'une rivière évidemment. Et savez-vous comment on modélise de manière moderne des situations thermodynamiques compliquées de transfert de chaleur ? En dessinant des circuits électriques. Au final, les équations sont les mêmes...et ça marche ! L'interprétation et l'utilisation qu'on en fait, elles, sont différentes.

Mais après tout, elle est aussi le terreau duquel des concepts intrinsèquement différents peuvent être découverts et développés, grâce à leur apparence analogue.

Exactement, l'esprit pose des quanta de sens sur les choses du monde, le pavant de concepts s'imbriquant et ne laissant pas beaucoup d'interstices. Mais lorsqu'une analogie, si au-delà d'illustrer elle parachute une nouvelle interprétation, les pavés volent en éclats et l'on peut découvrir une structure nouvelle, pas forcément axée autour de cette analogie, ou peut-être si, "for ten percent".

Le point est là effectivement, faire une analogie n'est qu'un outils ou une méthode mais pas un achèvement conceptuel. l'analogie ne transmet pas une essence, mais un motif, et si elle transmettait tout de même une essence, celle-ci n'émanerait ni de la source de l'analogie ni de son application mais de quelque chose de plus profond et unifiant.

Parce que oui, je crois que c'est un effort d'unification et que c'est une peine nécessaire. Je crois, parce que tout le monde n'envisage pas l'univers/le monde/l'expérience consciente comme une unité. C'est un choix plus que philosophique pour moi.

Bien entendue je ne dis pas qu'il faut sacrifier le tranchant de certains concepts pour une compromis branlant et unifiant de loin, quoique c'est parfois un passage nécessaire.

L' "analogie fractale" est brillante pour l'aspect visuel des concepts : le motif "fractalisé" parle bien à l'esprit visuel, qui peut ensuite reproduire ce tour d'esprit dans des contrées moins perceptives. Je suis désolé, je constate aujourd'hui que cela fait un an que tu m'as demandé de faire un article sur ce concept de fractal qu'on a beaucoup utilisé, mais plus je m'avance dans mes études, plus je m'enfonce dans cette jungle mathématiques qui cherche à formaliser ces idées récentes. C'est un attracteur qui me dévie incessamment de l'utilisation que l'on pourrait en faire en discutant tous ensembles, et dont je peine à me soustraire.

Pour conclure, je crois que je vais me repencher sur ton article.

14 juillet 2016
16:49
Avatar
Vincent
Illhaeusern
Admin
Forum Posts: 167
Member Since:
19 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Disons qu'il y a deux visions : l'analogie pour vulgariser les sciences d'abord, et c'est bien entendu un atout indispensable que l'on serait bien sot de ne pas utiliser. Il permet de ne pas déconnecter complètement le monde scientifique du monde réel et du public non formé. Mais une fois cette analogie prononcée, on comprend l'analogie -c'est-à-dire le système simplifié- mais pas directement le concept initial (évidemment je me rends bien compte que c'est discutable, et que ça dépend grandement des cas, mais c'est bien un risque existant). C'est là où certains esprits -et en fait je crois qu'on en ait tous capable, en bien ou en mal- y lisent une confirmation de leurs opinions, par le biais interne qui, je crois, nous pousse à voir les choses que nous voulons voir, et ces personnes par la suite reconstruisent d'autres connexions et au final un système plus complexe à partir du système simplifié. L'exemple typique : le darwinisme social. Le système complet et justifié part du champs de la biologie, est simplifié pour être compris par tous, et la simplification est reprise en sociologie où le système de départ n'est en fait plus applicable du tout. Il a subit la transformation normale d'une analogie, mais finit quand même dans un contexte 1°) faux, et 2°) moralement peu honnête.

Je parle de "transformation normale" parce que si le nouveau système est identique à l'ancien ça n'apporte pas grand chose, et probablement on n'a pas passé l'étape de la simple vulgarisation. Les exemples où l'analogie a heureusement fructifié, le système d'arrivée est forcément différent du système initial pour s'adapter à son nouveau contexte : c'est le cas de la Sélection naturelle, partie d'une observation et d'une analogie avec la Sélection artificielle pratiquée par l'homme depuis des millénaires. Mais c'est en substance également le cas des exemples malhonnêtes, et là où je m'interroge entre autre, c'est comment ne pas laisser de fenêtre à la mauvaise interprétation tout en laissant le terreau noble faire son travail et éventuellement fructifier en de nouvelles idées, elles porteuses de sens...

Donc la question est là, très pratique en fait : pour reprendre ta terminologie Alexandre, l'analogie transmet un motif, qui peut alors produire de nouvelles essences dans des domaines différents ; comment faire en sorte que ce motif ne soit pas récupéré à de mauvaises fins ?

Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 10

Currently Online:
1 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Chostako: 48

David: 31

Cecilia: 23

Captain-Spartakus: 22

Marie: 6

Clement G.: 3

Member Stats:

Guest Posters: 0

Members: 56

Moderators: 2

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 10

Topics: 66

Posts: 650

Newest Members:

herushki, Swimmerjutle, CharlesSmods, RobertJek, TerrEmpack

Moderators: Noé: 230, Alexandre: 166

Administrators: Vincent: 167

Les commentaires sont fermés.