Problème social : l'anarcho-démocratie, une solution ? | Page 4 | Société | Forum

Bienvenue sur le forum du Club de Réflexion !

Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

No permission to create posts
sp_Feed Topic RSS sp_TopicIcon
Problème social : l'anarcho-démocratie, une solution ?
20 janvier 2012
21:58
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Certes, mais rappelons que l'objectif n'est pas de redonner aux gens confiance dans les politiciens, mais dans la politique.Et a fortiori, que cette dernière devienne l'affaire de tous, afin que le terme de démocratie prenne enfin son sens.

Le principe, je pense, c'est que le transfert du pouvoir de la classe dirigeante vers le peuple se fasse progressivement. Du coup, le but d'une telle manœuvre est le suivant : si les politiciens prennent conscience que le peuple s'intéresse à leur politique, ils devront forcément adopter une politique plus humaine. Donc, réintéresser le peuple aux politiciens, c'est réintéressé les politiciens au peuple, et donc le peuple à la politique. Ainsi pourra se faire la passation des pouvoirs, selon moi.

Et ne croyez pas qu'avant de faire prendre conscience au peuple de son pouvoir dans la communauté il faut d'abord qu'il se remette à adorer les figures technocrates politiciennes :

Point d'idolatrie, bien au contraire, le politicien qui montre ses faiblesses est bien moins intouchable que les dirigeants actuels. Partager ses problèmes avec le peuple, c'est leur donner de l'importance. 

"j'idolâtre niaisement la classe politique parce qu'elle sait tout et que je ne sais rien".

Demander l'avis au citoyen casse cette perception !! On prend compte de l'avis du particulier !

En réalité, je pense que c'est à nous d'appliquer le mode de vie que nous prônons, sans attendre les changements. Alors dès que nous auront chaque une situation financière acceptable, on pourra envisager des changements !

 

Je suis d'accord avec toi Noé, mais as-tu déjà seulement regarder le retransmission télévisé de la séance au Sénat ? c'est là que sont voté toutes les lois. 

En plus le  problème c'est que l'état gère une quantité immense de chose et tout mettre ne ligne est quasiment impossible. 

L'idée est justement de simplifier les lois non ? Il ne s'agit pas de tout transmettre, mais peut être de diffuser régulièrement des comptes rendus des décisions, des difficultés etc. Je me dis quand même. Si on filmait directement les députés, celui ci ne pourrait agir à sa guise sans en subir les conséquences. Comment un politicien devant une caméra peut-il rejeter la redistribution d'une partie du capitale sans faire preuve d'un égoisme monstre ? 

Il faudrait effectivement faire en sorte que n'importe qui puisse accéder à toutes les informations qu'il souhaite et ceux dans de bref délais et par une voix officielle. Mais dans ce cas doit on aussi révéler les stratégie de défense national? 

On supprime l'armée et tout le bla bla. 

 

Ni dieu, ni maitre
22 janvier 2012
20:20
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Je vous passe le lien d'un court power point que Yann m'a envoyé. Très intéressant !

 

Ni dieu, ni maitre
22 janvier 2012
21:20
Avatar
Cecilia
Membre
Membres
Forum Posts: 23
Member Since:
13 septembre 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Bien d'accord^^

23 janvier 2012
23:58
Avatar
Vincent
Illhaeusern
Admin
Forum Posts: 167
Member Since:
19 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

si les politiciens prennent conscience que le peuple s'intéresse à leur politique, ils devront forcément adopter une politique plus humaine. Donc, réintéresser le peuple aux politiciens, c'est réintéressé les politiciens au peuple, et donc le peuple à la politique. Ainsi pourra se faire la passation des pouvoirs, selon moi.

Ça se tient en effet. Du moins sur la logique ; mais ça reste encore, selon moi, inapplicable. Il faudrait que le peuple s'intéresse aux politiciens (par quel miracle ?) et que ces derniers changent leur attitude en conséquence -ce qui n'est pas assuré. Ils ont plus d'un tour dans leur sac, si je puis me permettre...

Je reste persuadé qu'expliquer ce que devrait être fondamentalement la politique à chaque citoyen, en ignorant dès le départ la classe dirigeante politicienne, peut plus aisément se mettre en place -même si ça reste, évidemment, long et difficile.

 

Et le PowerPoint du paradigme : juste excellent ! Ou comment le conformisme nous fait agir le plus absurdement qu'il soit...

28 janvier 2012
16:51
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline
3 février 2012
19:37
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline
Ni dieu, ni maitre
3 février 2012
21:18
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline
"Le FdG n'y va pas assez fort sur l'agriculture, il faut la nationaliser :

- Nationalisation de l'agriculture, ce qui permettrait de contrôler les polluants (pesticides, engrais, etc...) et d'éviter les catastrophes écologiques comme les algues vertes en Bretagne.

- Le contrôle total de l'agriculture permettrait d'améliorer la qualité des produits sans augmenter les coûts de production (voire même en les réduisant en supprimant bon nombre d'intermédiaires) et de fixer les prix des denrées alimentaires.

- Ce contrôle permettrait aussi de sauvegarder notre sol en imposant une rotation des cultures et la mise en jachère régulière des sols.

Comment nationaliser ? 
- Il faut arrêter de subventionner l'agriculture et nationaliser ceux qui le veulent. L'agriculture étant un secteur des plus subventionnés par les états, je pense qu'il ne leur faudra pas longtemps pour se rendre compte que, sans subvention, c'est la ruine assurée.
On se plaint (à juste raisons) que l'État français ait renfloué les banques avec l'argent public sans entrer dans leur capital, pourquoi ne pas s'en plaindre également pour l'agriculture ?

- Ensuite, il faut interdire la plupart des pesticides les plus polluants et les plus nocifs pour la santé, on interdira les OGM et ceux qui seront pincés à en utiliser seront nationalisés de force au nom de la santé publique.

Il y a fort à penser que, de cette manière, en quelques année, l'État sera propriétaire d'une part importante des exploitations agricoles. Il pourra donc assurer lui-même la distribution (sur tout le territoire ce qui représentera une économie grâce aux optimisations possibles) et fixer les prix d'achat et de vente des denrées alimentaires.

Bénéfices pour les paysans ? 
Ils pourraient faire autre chose de leur vie que de la consacrer à leur ferme 24/24h, 7/7j, ils pourraient prendre des congés : 
- Plusieurs paysans (ou plutôt « employés agricoles ») travaillant sur une même exploitation aux 3x8.
En centralisant les cultures et les troupeaux c'est tout à fait concevable... On pourrait même faire des économies tout employant plus de personnel et donc en créant de l'emploi.

- On peut industrialiser l'exploitation agricole (sans pour autant la rendre intensive).
Aujourd'hui avec une moissonneuse dernier cri, un seul paysan peut cultiver de plus grandes parcelles en un minimum de temps sans pour autant que le blé récolté soit OGM et/ou blindé de pesticides...
De même, on pourrait imaginer des enclos plus grands contenant plus de bétail avec toujours le même nombre d'employés mais assistés par des machines (trayeuses automatiques, etc...) et ceci sans que le bétail soit forcément nourri avec des farines animales et/ou parqué en batterie (il faudra juste prévoir des étables beaucoup plus grandes).

En bref, au lieu d'avoir 10 petites fermes gérant chacune une petite parcelle avec leur propre matériel à subventionner et à entretenir, leur personnel travaillant 24/24h 7/7j, on aura une seule grande ferme avec son matériel dernier cri et ses employés se relayant, prenant des vacances, etc..."

Ni dieu, ni maitre
15 février 2012
17:42
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Voici Deux vidéos d'un politologue vraiment sympathique !

http://www.youtube.com/watch?v=IY8cmci64_Y

 8min

Je vous invite à regarder la partie 2 de la vidéo également

Et une autre intervention sur le travail :

http://www.youtube.com/watch?v=sJkYcyMAw3Y&feature=related

9min

Egalement une partie 2 à regarder avec

Ni dieu, ni maitre
16 février 2012
21:44
Avatar
Vincent
Illhaeusern
Admin
Forum Posts: 167
Member Since:
19 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Je ne connaissais pas ce Paul Ariès. Bel orateur ! Les idées sont vraiment intéressantes,mais je pense qu'il souffre, avec le mot "décroissance", des mêmes préjugés du terme "anarchie". Notamment, l'opposition travail salarié/activités n'a pas été suffisamment mise en valeur au cours du débat je crois.

J'amène demain au Club le film "Attention danger travail", que Mr Herrgott m'avait filé. Si certains ont leur clef USB, je pourrai leur donner. C'EST A VOIR ! Non seulement passionnant, mais admirablement orchestré, avec des témoignages et des discours des plus intéressants finement juxtaposés. Il y a un mec qui m'a surtout marqué, qui ne perçoit aucun salaire -parce que n'ayant aucun travail salarié- mais qui pourtant est l'exact opposé de ce qu'on pourrait appeler un "parasite" pour la société : il est très engagé associativement, politiquement, dans la vie de son quartier, etc. ; il développe de vrais liens humains, et est parvenu à être heureux. N'est-ce pas le premier but de toute existence ?

Franchement, il faut que vous le voyiez, nous sommes en plein dans l'épineuse question de l'orientation, et cette vision des choses doit être connue. Personnellement ce documentaire m'a marqué, et après que ma sœur l'ait vu elle a été confronté aux mêmes questionnements de remise en cause des valeurs familiales et sociétales inculquées dans nos crânes depuis si longtemps. Ce film est juste un outil indispensable à la poursuite d'une réflexion sensée sur le travail...

 

Pour connaître un peu mieux Sophie de Menthon. Le travail des enfants ? "Y demandent que ça !" s'écrit-elle.

Et commentaire sous la vidéo : "quand ton seul argument est de dire qu'il font vivre toute la famille , demande toi pourquoi la famille ( pere , mere , grands parents ) n'est pas embauché par les mêmes multinationales .......un gosse tu le paies moins ,et ca revendique moins ....".

C'est un numéro à elle toute seule dans l'émission d'Arte. Elle utilise des arguments sans valeurs, paraît ne rien comprendre au débat de fond, et s'empresse d'orgueilleusement lister ses activités et raconter sa vie (le célèbre "moi je" du système, dont elle est une redoutable incarnation). "Tenez, mendiant, et montez ma valise". Si les règles de la bienséance ne m'enchaînaient pas, je la qualifierais bien de grosse conne.

... Diantre, je me suis libéré de mes chaînes !

17 février 2012
21:04
Avatar
Captain-Spartakus
Membre
Membres
Forum Posts: 22
Member Since:
19 septembre 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Bondour a tous !

Effectivement ,c'est une bonne femme particulièrement désagréable et entièrement enferme dans sa vision du monde , qui est finalement beaucoup plus une vision "bisounours" du monde que celle de Ariés !

Sinon ,l’idée de financer le revenu minimum pour tous par un revenu maximum pour tous est bien trouve .En fait ,la seul critique que on pourrait lui faire, c'est celle d’être un peu trop extrême ,et d'oublier un peu vite la nécessaire transition éducationnel a mettre en place pour changer la société et le travail , comme le montre ses interlocuteurs sur l’émission d'arte "sommes nous fait pour travailler ?" ,que je conseille vivement pour ce qui ne l'ont pas vu :

http://www.youtube.com/watch?v=sJkYcyMAw3Y&feature=related

La première partie est vraiment intéressante ,le reste un peu moins ,même si je vous conseille quant-même de le regarder jusqu'au bout(et de supporter cette horrible patronne ,bref ,je m'égare ...)

Ces idées rejoigne évidemment "l'anarco-démocratie" ,tout en apportant une vision nouvelle sur le travail et surtout une bonne idée d'action transitoire "facile" a mettre en œuvre .

Pour répondre a Noé sur l'idée de "collectivisation des terres ", car il s'agit bien de cela , il faudrait d'abord faire deux choses :

-pour que le système tourne ,il faut davantage de main d’œuvre ,et cela doit passer par une revalorisation du métier d'agriculteur ,aujourd'hui fortement rejeter ;

-il faut également surtout prendre des mesures encourageante plutôt que pénalisante:la collectivisation a marché en Russie jusqu’à ce que les soviets agricole soit éradiquer ,puis qu'elle soit forcer ensuite .

Sinon ,l'idée est bonne .A terme ,on pourrait même penser a ce que certaine denrée soit "publique" ,gratuite ,comme le pain pendant la Rome antique .En fait ,plutôt que de parler de nationalisation de l'agriculture ,et des autres activités en général ( de la boulangerie a l'agriculture ,en passant par la recherche ,la médecine ,etc ) ,je pense qu'il faudrait créer des coopératives ,regroupant les artisans de même profession ,somme toute une décentralisation de l'activité en petite coopérative ,au lieu d'une centralisation lourde et dangereuse par ses dérives possibles .

Et on revient a l'anarco-démocratie :décentralisé et gérer au niveau local ,partir du bas vers le haut .Et en plus ,se système serait sans doute plus rentable et efficace que le notre : pas de pression de l'actionnariat empêchant tout investissement a long terme ,absence ou moindre importance d'une administration lourde et inefficace ,adaptabilité de par la petite taille des entreprises et a leur autonomie a la demande local ,etc...

En fait ,choisir l'anarco-démocratie économique est un choix rationnel et de bon sens !

26 février 2012
00:30
Avatar
Noé
Ribeauvillé
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 230
Member Since:
25 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Une vidéo qui permet de comprendre l'endettement et la création monétaire !

 

Ni dieu, ni maitre
26 février 2012
23:22
Avatar
Vincent
Illhaeusern
Admin
Forum Posts: 167
Member Since:
19 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Pour revenir au sujet du travail (je ne vous ai pas amené le film d'ailleurs, ce sera pour la rentrée) : une page de citations sympathiques sur un site au nom évocateur : rienfoutre.org.

1 mai 2012
16:19
Avatar
Alexandre
Kaysersberg
Moderator
Membres

Modérateurs
Forum Posts: 166
Member Since:
29 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline
No permission to create posts
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 38

Currently Online:
1 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Chostako: 48

David: 31

Cecilia: 23

Captain-Spartakus: 22

Marie: 6

Clement G.: 3

Member Stats:

Guest Posters: 0

Members: 760

Moderators: 2

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 10

Topics: 66

Posts: 650

Newest Members:

Snowbunny-Noumn, Kristi_Onemnsnowflake, ivanenokPr, glunn, LyndseyLype

Moderators: Noé: 230, Alexandre: 166

Administrators: Vincent: 167

Les commentaires sont fermés.