Les Nouveaux Chiens de Garde | Livres & Littérature | Forum

Bienvenue sur le forum du Club de Réflexion !

Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_TopicIcon
Les Nouveaux Chiens de Garde
30 décembre 2011
19:25
Avatar
Vincent
Illhaeusern
Admin
Forum Posts: 167
Member Since:
19 août 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

En 1932, Paul Nizan écrivit un petit essai intitulé Les chiens de garde, visant à dénoncer les philosophes qui sous couvert de connaissances et de concepts protégeaient en fait les décideurs et les puissants, la "bourgeoisie". C'est en référence à cet ouvrage que Serge Halimi publie en 1998 Les nouveaux chiens de garde, appellation qu'il attribue ici aux médias français.

 

Ce livre repose sur l'enregistrement méthodique d'informations hautement périssables et 
volatiles: radiophoniques ou télévisuelles, les paroles volent et les propos de quotidiens 
sont par définition éphémères. Ce travail d'archiviste a pour effet de ruiner un des 
supports invisibles de la pratique journalistique, l'amnésie qui n'est pas moins grande chez 
les journalistes que chez leurs lecteurs et qui autorise en permanence les inconséquences 
et les incohérences, voire les virevoltes et les volte-face. Il introduit par là une logique de 
la responsabilité: pourquoi, en effet, les journalistes n'auraient-ils pas à répondre de leurs 
paroles, alors qu'ils exercent un tel pouvoir sur le monde social et sur le monde même du 
pouvoir? Pourquoi n'auraient-ils pas à rendre compte de leurs prises de position et même 
de leur manière d'exercer leur métier et de conduire leur vie alors qu'ils s'instaurent si 
volontiers en juges des autres hommes de pouvoir, et en particulier des hommes 
politiques?
Ce texte n'a pas pour fin de discréditer des personnes, et moins encore une profession. Il 
est écrit par un journaliste qui, convaincu que les journalistes ne peuvent rien gagner à 
l'indulgence qu'ils s'accordent mutuellement, entend rompre le silence complice et 
apporter son témoignage critique, au lieu de se contenter de hurler avec les loups devant 
la moindre tentative d'objectivation. Il est écrit pour les journalistes qui font dignement leur 
métier et qui souffrent de l'image dégradée qu'en donnent certains. Sans sacrifier à la 
phraséologie déontologique qui ne sert le plus souvent qu'à masquer les démissions, il 
rappelle à tous, journalistes ou lecteurs de journaux, ce que pourrait être un journalisme 
pleinement conscient de sa dignité.
Préface, Pierre Bourdieu.

Quatre angles d'attaque :

un journalisme de révérence face au pouvoir (ex. : la couverture médiatique du référendum sur le traité de Maastricht) ;

prudence devant l'argent (quelques noms qui vous parleront : Bouygues, Lagardère, Dassault…) ;

le journalisme de marché : apologie capitaliste omniprésente, "pensée unique" ;

un univers de connivences (conflits d'intérêts, "noyaux durs" omniprésents…).

 

Un chiffre impressionnant : en 1946, il y avait 203 quotidiens (28 nationaux et 175 régionaux) ; en 1995, plus que 67 quotidiens (11 nationaux et 56 régionaux) !

Une précision importante : il n'est à aucun moment question de complot, qu'on ne doit pas confondre avec le dévoiement médiatique actuel. La désinformation est le résultat de la paresse, la maladresse, ou de "l'écriture automatique" de certains journalistes, ainsi que de la loi de l'audimat, les nombreuses connivences économiques et politiques…

Une dernière chose : pour ceux qui sont intéressés, nous sommes trois à avoir ce livre : Mr. Herrgott, Valentin, et moi-même.

8 janvier 2012
19:16
Avatar
M. Herrgott
Nouveau membre
Membres
Forum Posts: 2
Member Since:
20 septembre 2011
sp_UserOfflineSmall Offline

Deux remarques complémentaires :

1. Un film a été fait à partir de ce livre, il sort le 11 janvier 2012 et porte le même nom. Un projection spéciale est organisée à Colmar au cinéma Colisée le vendredi 27 janvier à 20h en présence de Pierre Rimbert, l'un des auteurs du film et actuel rédacteur en chef du Monde diplomatique. Toutes les infos sur le film ici, toutes les infos sur cette projection ici.

2. Le sociologue français Pierre Boudieu, auteur de la préface de ce livre, fondateur des éditions Raisons d'Agir, et initiateur d'une certaine forme de critique des médias dès le milieu des années 1990, est mort il y a tout juste 10 ans. Vous tomberez peut être à cette occasion sur des lectures ou des reportages le concernant. Son œuvre est essentielle à la compréhension du monde contemporain, n'hésitez pas à creuser un peu.

Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 17

Currently Online:
1 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Chostako: 48

David: 31

Cecilia: 23

Captain-Spartakus: 22

Marie: 6

Clement G.: 3

Member Stats:

Guest Posters: 0

Members: 640

Moderators: 2

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 10

Topics: 66

Posts: 650

Newest Members:

olginet, Travisdek, OlegEffolacara, Anton12ka, Jamesskeda

Moderators: Noé: 230, Alexandre: 166

Administrators: Vincent: 167

Les commentaires sont fermés.